La référence des professionnels
des communications et du design

Cosmos renonce à acquérir Cossette

Cosmos Capital a annoncé, hier en fin de journée, qu'elle retirait son offre de 7,87 $ par action de Cossette, et ne comptait pas soumettre une offre supérieure en vue de l'acquisition de la société.

"Après avoir consulté ses investisseurs et partenaires financiers, et devant l'incapacité de pouvoir consulter les données et informations confidentielles de la société pour mieux en comprendre le bilan financier et le potentiel de croissance, Cosmos a décidé de ne pas présenter une offre supérieure aux actionnaires de Cossette, indique Cosmos dans son communiqué. L'offre actuelle est donc retirée sans que des titres n'aient été levées du fait que certaines conditions n'ont pu être rencontrées."

François Duffar, président du Conseil et chef de la direction de Cosmos y explique par ailleurs sa décision ainsi : "Quoique le démarche aura été plus longue que souhaitée, et que le résultat n'est pas celui que nous escomptions, nous demeurons convaincus que celui-ci sera bénéfique pour les actionnaires, clients et partenaires de Cossette, de même que pour ces talentueux employés. Ces employés peuvent dès maintenant déployer les efforts pour permettre à la compagnie de regagner la place qui lui revient. Nous souhaitons bon succès à nos anciens collègues et à leur association avec Mill Road."

Le groupe Cosmos, piloté par François Duffar, ancien associé et dirigeant de Cossette, avait lancé, le 20 juillet dernier, une offre d'achat non sollicitée pour acquérir les actions de Cossette que le groupe ne détenait pas déjà. Georges Morin, jusqu'alors vice-président principal, développement, venait tout juste de démissionner pour se joindre au Groupe Cosmos, qui comprend aussi Jean Monty, président de Libermont et ancien dirigeant de Bell, et Daniel Bernard, président de Provestis et président du conseil de Kingfisher, de même qu'un fonds américain de capital-investissement privé, HIG Capital.

Cossette avait rejeté la proposition et sollicité d'autres acheteurs, pour annoncer, le 10 novembre dernier, qu'elle avait conclu une entente avec Mill Road Capital, firme privée d'investissement américaine, pour un montant de 7,87 $ l'action. Cosmos a égalé l'offre le 17 novembre, puis Mill Road, le 30 novembre, l'a haussée à 8,10 $ l'action. Les actionnaires de Cossette doivent voter sur cette dernière offre lors d'une assemblée extraordinaire, qui aura lieu le 18 décembre prochain.

François Duffar a conclu hier: "Georges Morin se joint à moi pour remercier les investisseurs qui nous ont appuyés de même que nos partenaires financiers, HIG Private Equity, et nos conseillers financiers et juridiques soient Marchés des capitaux Genuity, McCarthy Tétrault et Torys LLP."

comments powered by Disqus