La référence des professionnels
des communications et du design

Patrick Huard: une popularité immense

Patrick Huard obtient un indice ID de 7,2 sur 10.

Ce mois-ci, les personnalités mesurées pour l'indice ID d'Ipsos Descarie sont des acteurs du petit et du grand écran québécois. L'indice ID, une étude menée exclusivement pour Infopresse, mesure la notoriété et le niveau d'appréciation d'une personnalité publique. Cette semaine, le dernier de la série: Patrick Huard.

Il obtient un indice ID de 7,2 sur 10, ce qui le place en première position des quatre personnalités étudiées.

Résultats
Patrick Huard est connu de 94% des Québécois. Sa notoriété est très élevée dans presque toutes les couches de la société québécoise, et seuls les anglophones sont bien moins nombreux à le connaître (62%). Par contre, il est connu de quasiment tous les francophones. Il obtient par ailleurs un très bon score d'appréciation de 7,7 sur 10.

Fans et détracteurs
L'appréciation de Patrick Huard varie peu en fonction du profil sociodémographique des personnes interrogées. Notons toutefois que son niveau d'appréciation est plus élevé chez les femmes et les personnes qui habitent hors des agglomérations de Montréal et de Québec.

Facteurs de notoriété
Né en 1969 à Montréal, Patrick Huard a amorcé sa carrière en tant qu'humoriste, alors qu'il est apparu aux Lundis Juste pour rire, à 20 ans. Il a intégré en 1990 l'École nationale de l'humour, pour apprendre les rudiments du métier, puis a participé la même année au Festival Juste pour rire. Il a alors commencé une longue période de tournées qui l'ont mené aux quatre coins du Québec et même en Europe. Patrick Huard a décroché son premier rôle dans un téléroman en 1993. Mais c'est en tant qu'humoriste qu'il a obtenu ses premières consécrations en 1995 en recevant le Félix du spectacle d'humour de l'année et un billet triple platine de l'Adisq pour son premier one-man-show, créé un an plus tôt. Il est apparu pour la première fois au cinéma en 1996 dans le film J'en suis! Dès lors, il a enchaîné les succès, notamment la série Les Boys, lancée en 1997. On l'a également vu au début des années 2000 dans les films Comment ma mère accoucha de moi durant sa ménopause (2001), Maman last call (2003), Nez rouge (2003), Sur le seuil (2003) et Monica la mitraille (2004). En 2006, il a joué dans l'un des plus grands succès du cinéma québécois, Bon cop, bad cop. L'année suivante, il s'est lancé dans la réalisation de son premier film, Les trois petits cochons, également une réussite.
 
Position dans la cohorte
Parmi les quatre personnalités étudiées, Patrick Huard arrive en première position devant Raymond Bouchard, Patrick Labbé et Marc-André Grondin. Des quatre, il est celui qui a réussi à atteindre le taux de popularité le plus élevé.

L'étude a été réalisée du 13 au 19 août 2009 par un sondage web auprès d'un échantillon représentatif de 1474 Québécois de 18-64 ans issus du panel d'Ipsos.

comments powered by Disqus