La référence des professionnels
des communications et du design

Odrée Veillette: imaginaire structuré

Cliquez ici pour voir la photo agrandie

Trois fois par mois, Infopresse propose des portraits de jeunes professionnels de l'industrie à surveiller: cette semaine, focus sur Odrée Veillette, 29 ans, artiste 3D et "technicolor" de 4 Westmount Square.

Le hasard a bien fait les choses pour Odrée Veillette. Si, à la fin de son Dec en arts et lettres, profil bandes dessinées, son professeur ne lui avait pas parlé du centre Nad (National Art and Design Center), elle serait repartie dans son coin d'origine, l'Abitibi. Après sa formation en animation 3D pour la télévision et le cinéma, elle a d'abord travaillé comme animatrice indépendante, notamment pour les Trésors de la Tour, une loterie interactive de Loto-Québec, et pour le film Pinocchio 3000 de CinéGroupe.

Elle a ensuite été embauchée par Ubisoft. Après cinq années à travailler pour des jeux de guerre, elle s'est jointe à 4 Westmount Square. Elle y travaille notamment auprès de la SAQ, avec Sid Lee, et Loto-Québec, avec Bos. "J'ai la même fonction qu'un artiste 3D généraliste; je fais les effets de A à Z avec mon équipe, mais, en  plus, je rencontre les clients, j'organise des pitchs et je vais dans les agences présenter ce que nous faisons."

Odrée Veillette est fière de la campagne pour la Semaine de la pub produite par Cinélande, en collaboration avec Marketel. "L'agence a conçu le concept de base, mais j'ai créé le design et inventé tous les personnages, avec comme thèmes les marques et le divertissement." En ce moment, la jeune animatrice gère les effets spéciaux du long-métrage Le Journal d'Aurélie Laflamme. "Je vais sur le lieu du tournage pour m'assurer que les prises de vue correspondent aux effets prévus." Elle a également conçu son premier film d'animation, Nancil.

Retrouvez ce portrait ainsi qu'un dossier sur les communications interactives et les résultats du concours Boomerang 2009 dans l'édition de décembre du magazine Infopresse, présentement en kiosque.

comments powered by Disqus