La référence des professionnels
des communications et du design

Kraft commandite la réutilisation de ses emballages

Les emballages récupérés servent à fabriquer de nouveaux produits (comme ici ce sac fait à partir d'emballages de la marque KoolAid), tout en finançant des organismes locaux.

Afin de réduire la quantité de déchets qui finissent dans les sites d'enfouissement, Kraft Canada s'est joint à TerraCycle, une entreprise qui transforme certains emballages en produits de consommation courante.

Kraft Canada devient la première grande entreprise canadienne à commanditer le système de collecte d'emballages usagés mis en oeuvre par TerraCycle. Par l'entremise de cette dernière, Kraft finance ainsi la réutilisation de ses propres produits. 

Originaire de Toronto, Tom Szaky a fondé TerraCycle en 2001, aux États-Unis. Son plan d'affaires : réutiliser des déchets, tels que des emballages et des matériaux difficiles à recycler, pour les "transcycler", c'est-à-dire les réutiliser pour fabriquer des produits de consommation courantes (sacs à dos, étuis à crayons, etc.). L'entreprise a déjà fait ses preuves aux États-Unis grâce à des partenariats avec des grandes marques telles que Frito-Lay, Nabisco ou Kraft Foods -- qui commanditent la récupération de leurs déchets -- et des chaînes de distributions comme Home Depot, Wal-Mart et Whole Foods Markets qui assurent la commercialisation des nouveaux produits ainsi créés.

Concrètement, les groupes communautaires ou les écoles s'inscrivent à TerraCycle pour établir une "brigade" de "transcyclage". Le groupe ramasse des emballages usagés et les envoie à TerraCycle qui, en échange, leur retourne deux sous par emballage recueilli : une manière de financer des initiatives locales de recyclage et de réutilisation.

Kraft Canada commandite pour l'instant trois brigades. L'une d'elles collecte par exemple les emballages usagés de biscuits de marque M. Christie ; TerraCycle les transforment ensuite en lanières étanches qui peuvent être utilisées dans la fabrication de produits tels que parapluies, rideaux de douche ou sacs à dos.

Tom Szaky présentant son entreprise, TerraCycle.

comments powered by Disqus