La référence des professionnels
des communications et du design

Cossette sera acquise par un fonds américain privé

Cossette vient d'annoncer une entente d'acquisition conclue avec une firme d'investissement américaine, pour 7,87 $ l'action, soit un prix de 50% supérieur à ce qui avait été proposé par Cosmos Capital.

Selon l'entente qui vient d'être annoncée, la firme Mill Road Capital, une société privée d'investissement de Greenwich, au Connecticut, fera l'acquisition de la totalité des actions avec droit de vote subalterne émises et en circulation de la Compagnie (les "actions") moyennant une contrepartie au comptant de 7,87 $ l'action, à l'exception des actions des actionnaires membres de la haute direction. "Nous sommes très heureux de cette opération, pour plusieurs raisons : elle reflète davantage la vraie valeur de Cossette et démontre véritablement notre engagement à maximiser la valeur pour nos actionnaires", a déclaré Claude Lessard, président du conseil, chef de la direction et président de Cosette, dans le communiqué émis par Cossette ce matin. "De plus, cette opération, qui s'effectuera avec un partenaire stratégique qui a déjà démontré beaucoup de respect pour notre entreprise, notre marque et nos gens, nous permettra de maintenir, dans la continuité, nos relations privilégiées avec nos clients qui nous ont soutenus tout au long de ce processus. Cette opération a le plein soutien de l'équipe de la haute direction." Le communiqué spécifie par ailleurs que le montant de  7,87 $ l'action représente une prime d'environ 40 % par rapport au cours moyen des actions pondéré en fonction du volume des 20 derniers jours de bourse et une prime de 50 % par rapport au prix offert par Capital Cosmos de 5,25 $ l'action le 30 octobre 2009.

Thomas Lynch, directeur général principal de Mill Road, ajoute de son côté : "Cossette est une marque exceptionnelle dans le secteur des communications et est une excellente société. Il nous fait grandement plaisir de nous associer à l'équipe de direction, qui peut compter sur notre appui indéfectible dans le cadre du déploiement de son plan stratégique."

On indique aussi que, comme société fermée, Cossette continuera d'être dirigée par Claude Lessard et son équipe de direction actuelle. La Compagnie continuera de mettre l'accent sur la prestation de services de communication marketing exceptionnels à sa clientèle nationale et internationale. Cossette a également annoncé aujourd'hui que son conseil, après avoir tenu compte du rapport et de la recommandation unanime du comité spécial, avait approuvé à l'unanimité le fait de recommander aux actionnaires de rejeter l'offre non sollicitée de Cosmos visant l'acquisition de la totalité des actions pour une contrepartie de 5,25 $ l'action.

Rappelons que, le 20 juillet dernier, Cosmos Capital, groupe piloté par François Duffar et dont fait partie Georges Morin, tous deux ex-dirigeants de Cossette, avait lancé une offre d'achat non sollicitée pour acquérir les actions de Cossette qu'ils ne détenaient pas déjà. François Duffar, ancien associé et fondateur de Cossette, en avait quitté les opérations en janvier 2007. Georges Morin, jusqu'alors vice-président principal, développement, venait de démissionner pour se joindre au Groupe Cosmos, qui comprend aussi Jean Monty, président de Libermont et ancien dirigeant de Bell, et Daniel Bernard, président de Provestis et président du conseil de Kingfisher, de même qu'un fonds international de capital-investissement privé, dont on apprenait à la fin d'août qu'il s'agit de HIG Capital.

comments powered by Disqus