La référence des professionnels
des communications et du design

Philippe Laperle: "Les ventes de livres numériques représentent déjà 10% de leur équivalent papier"

Cliquez ici pour accéder à Coteblogue.ca
Cliquez ici pour accéder à Jelis.ca

Philippe Laperle, directeur, achats et mise en marché, d'Archambault, conférencier à la Journée-conférences Infopresse sur le commerce de détail, expose le cas d'Archambault. Au cours de la dernière année, l'entreprise a mis en ligne le blogue Coteblogue.ca, ainsi que la plateforme de ventes de livres numériques Jelis.ca. Inscrits dans une stratégie numérique plus globale, ces deux sites assurent une présence accrue sur le web pour le détaillant.

Comment la création de contenu a-t-elle aidé Archambault quant au service aux ventes?
En multipliant les billets et les commentaires ou en étant très présents sur une question qui concerne la littérature, la musique ou le cinéma, nous augmentons l'intérêt de notre clientèle. Et, bien sûr, nous redirigeons nos clients vers notre plateforme commerciale. Alors, c'est l'aspect le plus évident. De plus, le blogue est participatif et interactif. Il nous procure un lien avec notre clientèle. Comme elle apprécie déjà celui que nous entretenons avec elle en magasin, nous voulions le reproduire sur le web.

La stratégie numérique s'étend-elle à d'autres plateformes?
Comme plusieurs entreprises, nous sommes présents sur Facebook et sur Twitter. Nous avons une stratégie numérique beaucoup plus large, commerciale, qui s'inscrit dans une plus grande tendance.

Archambault a aussi mis en ligne la plateforme de téléchargement de livres numériques Jelis.ca. Quel est son rôle?
Cela s'est présenté comme une importante occasion commerciale. En tant que détaillant de disques, Archambault était bien placé pour détecter la nouvelle tendance de consommer des produits culturels numériques. Nous avons bien vu qu'aujourd'hui, les gens téléchargent de plus en plus de musique. Nous avons constaté qu'on devait également être présents du côté du livre. Aujourd'hui, les ventes de livres numériques représentent déjà 10% des ventes de leur équivalent papier, ce qui représente trois fois la tendance actuelle sur le marché canadien. Donc, il y a déjà une très forte demande.

Philippe Laperle présentera le cas d'Archambault lors de la Journée-conférences Infopresse du 11 novembre. Pour plus de détails, consultez le programme en ligne.

comments powered by Disqus