La référence des professionnels
des communications et du design

Le National Post pourra être sauvé

Le quotidien National Post pourra être transféré à la division Canwest Limited Partnership, ce qui lui permet d'éviter la fermeture. 

Canwest Global communications, sous la protection de la loi sur la faillite depuis le début d'octobre, a reçu l'autorisation de la Cour supérieure de l'Ontario afin de transférer le National Post. La juge Sarah Pepall, qui préside les audiences relatives à la restructuration de Canwest en vertu de la Loi sur les arrangements avec les créanciers des compagnies, a en effet donné son autorisation. Le journal passera donc à sa société en commandite, qui détient les autres quotidiens du groupe, dont The Gazette, l'Ottawa Citizen et l'Edmonton Journal. Canwest Limited Partnership ne s'était pas placée à l'abri des créanciers.

Cette décision empêchera donc la fermeture du quotidien torontois, dont les 277 employés auraient été licenciés si une solution n'avait pu être trouvée. Cela devrait également permettre à Canwest de voir au plan de restructuration de l'entreprise, qui fait face à une dette de 4 milliards$.

Canwest a fait remarquer dans des documents déposés en cour que le National Post avait subi des pertes de 62 millions$ au cours des quatre dernières années, sans tenir compte des intérêts, des impôts, de la dépréciation et de l'amortissement.

comments powered by Disqus