La référence des professionnels
des communications et du design

Offre d'achat: Cossette répond à Cosmos

Cossette a répondu hier à l'annonce faite mercredi soir par Cosmos Capital quant à son intention de présenter une offre publique d'achat au comptant pour 5,25$ l'action, en indiquant que "toutes les autres offres reçues sont supérieures".

Cosmos, entreprise pilotée par François Duffar, ex-dirigeant de Cossette, et dont fait partie Georges Morin, ancien vice-président, a annoncé le soir du 28 octobre qu'elle comptait faire "une offre publique d'achat irrévocable, pleinement financée et en espèces" pour acquérir toutes les actions à droit de vote subalterne émises et en circulation des actions de Cossette. Dans son communiqué, Cosmos indiquait aussi son intention de "présenter son offre directement auprès des actionnaires de Cossette, afin qu'ils puissent indépendamment et par eux-mêmes en évaluer les mérites".

Pour sa part, Cossette a émis hier après-midi un communiqué dans lequel, notamment, elle recommande à ses actionnaires de "reporter la prise de toute décision jusqu'à ce que son conseil d'administration ait eu l'occasion d'examiner attentivement l'offre prévue de Cosmos", et en indiquant que "toutes les manifestations d'intérêt écrites au sujet d'une possible acquisition de Cossette que la Compagnie a reçues au cours de la première phase de son processus de révision stratégique sont supérieures, d'un point de vue financier, à l'offre prévue de Cosmos de 5,25$ l'action". C'est ce qu'avait signalé Cossette il y a deux semaines, en précisant qu'elle s'attendait à des offres d'achats définitives "dans les semaines à venir".

Rappelons que, le 20 juillet dernier, Cosmos a lancé une offre d'achat non sollicitée pour acquérir les actions de Cossette qu'elle ne détient pas déjà. François Duffar, ancien associé et fondateur de Cossette, en avait quitté les opérations en janvier 2007. Georges Morin, jusqu'alors vice-président principal, développement, venait tout juste de démissionner pour se joindre au Groupe Cosmos, qui comprend aussi Jean Monty, président de Libermont et ancien dirigeant de Bell, et Daniel Bernard, président de Provestis et président du conseil de Kingfisher, de même qu'un fonds international de capital-investissement privé, dont on apprenait à la fin d'août qu'il s'agit de HIG Capital.

L'action de Cossette (KOS) a clôturé hier à 5,91$ à la Bourse de Toronto. Pour en voir le cours aujourd'hui, accédez ici aux cotes de la com d'Infopresse.

comments powered by Disqus