La référence des professionnels
des communications et du design

Carey Price ne fait pas encore l'unanimité

Carey Price obtient un indice ID de 4,8 sur 10.

Infopresse dévoile les résultats d'une étude exclusive menée par Ipsos Descarie mesurant la notoriété et le niveau d'appréciation d'une personnalité publique (indice ID). Cette semaine, le gardien de but du Canadien Carey Price.

Il obtient un indice ID de 4,8 sur 10, ce qui le place en troisième position des quatre personnalités étudiées, passées et présentes du Canadien.

Résultats
Carey Price montre un taux de notoriété assez élevé, car 84% des Québécois sondés affirment le connaître. Ce taux aurait sans doute été plus élevé s'il avait été un vétéran. Sans surprise, c'est parmi les hommes que Carey Price est le plus connu, ainsi que chez les personnes de moins de 45 ans. Il obtient par ailleurs un score d'appréciation moyen de 5,7 sur 10.

Fans et détracteurs
L'appréciation de Carey Price varie peu en fonction du profil sociodémographique des personnes interrogées. Toutefois, les 18-34 ans et les anglophones sont significativement plus nombreux à lui attribuer une cote d'amour favorable. 

Facteurs de notoriété
Né en 1987 en Colombie-Britannique, Carey Price a été gardien de but junior pour les Américains de Tri-City. Il a été repêché en 2005 lors de la première ronde par le Canadien de Montréal. Carey Price est l'un des principaux artisans de la victoire de l'équipe junior du Canada lors du Championnat du monde des moins de 20 ans en 2007. Il a d'ailleurs été sélectionné dans l'équipe d'étoiles de ce tournoi. Il a également été élu gardien par excellence ainsi que joueur le plus utile à son équipe. Après un court passage au sein du club-école du Canadien, les Bulldogs de Hamilton, avec lequel il a remporté la coupe Calder, il a intégré l'équipe lors de la saison 2007-2008. Il en est devenu le gardien titulaire au début de 2008-2009 à la suite du départ de Cristobal Huet. Depuis, Carey Price enchaîne des performances tantôt remarquables, tantôt ordinaires. Ce manque de constance explique sans doute pourquoi il ne fait pas encore l'unanimité. 

Position dans la cohorte
Parmi les quatre personnalités passées et présentes du Canadien, Carey Price obtient le troisième indice ID derrière Alexei Kovalev et Guy Carbonneau, mais devant Jacques Martin. Son indice souffre particulièrement du plus mauvais score d'appréciation (5,7) des quatre sportifs étudiés. 
 
L'étude a été réalisée du 13 au 19 août 2009 par un sondage web auprès d'un échantillon représentatif de 1474 Québécois de 18-64 ans issus du panel d'Ipsos.

comments powered by Disqus