La référence des professionnels
des communications et du design

Redevances aux télévisions généralistes: la guerre est publicitaire

Cliquez ici pour accéder au site Local TV Matters
Cliquez ici pour accéder au site Non à la taxe TV
Cliquez ici pour voir toutes les photos

En attendant le début des audiences du Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC), la guerre se poursuit entre les câblodistributeurs et les télévisions généralistes à propos des redevances. Les généralistes réclament à l'organisme le feu vert pour obtenir de telles redevances.

Chaque partie tente de convaincre le public par des offensives publicitaires. Les câblodistributeurs ont ainsi lancé une campagne à la radio, dans les journaux et, bientôt, à la télévision. Cette semaine, c'était dans les pages du Globe and Mail que s'affrontaient les deux camps en publiant chacun une publicité pleine page.

Le groupe des télévisions généralistes, qui réunit Radio-Canada, CTV, Global, A et Chek News, a mis en ligne le site Localtvmatters.ca, affichant un décompte en vue des audiences du CRTC. Même initiative du côté des câblodistributeurs avec le site Nonalataxetv.ca. À noter que les audiences publiques s'amorceront le 7 décembre à Gatineau. On y examinera l'intérêt d'un programme de compensations pour la télévision locale.

Tout comme le CRTC, les distributeurs (Bell, Bell Aliant, Cogeco, EastLink, Rogers et Telus) s'opposent à verser des redevances aux télévisions généralistes. Ils estiment le moment "mal choisi pour demander aux familles canadiennes de payer jusqu'à 10$ de plus par mois pour leur facture de câble ou de satellite", peut-on lire dans un communiqué envoyé cette semaine.

Rappelons que le CRTC s'oppose depuis des années aux redevances pour les télévisions généralistes, redevances auxquelles ont droit les chaînes spécialisées.

comments powered by Disqus