La référence des professionnels
des communications et du design

Canwest sous la protection de la loi sur la faillite

Leonard Asper, PDG de Canwest Global

Canwest Global Communications s'est placée hier sous la protection de la Loi sur les arrangements avec les créanciers des compagnies afin de se restructurer.

Totalisant des dettes de près de 4 milliards$, l'entreprise de Winnipeg s'est entendue avec ses créanciers pour se mettre sous la protection de la faillite. Depuis près de cinq ans, le conglomérat effectuait de nombreuses compressions et avait entre autres éliminé 560 emplois l'année dernière.

Selon le PDG Leonard Asper, Canwest Global, qui possède une douzaine de quotidiens au pays, dont le National Post et The Gazette, ainsi que plusieurs chaînes de télévision spécialisées, espère parvenir à cette réorganisation d'ici quatre à six mois. Canwest est le plus gros éditeur canadien de quotidiens de langue anglaise et exploite Global, deuxième réseau de télé en importance au pays. Durant toute sa restructuration financière, les activités se poursuivront. À la suite de ces opérations, les créanciers de Canwest recevraient des actions de la société. Ils n'en obtiendraient toutefois que 2,3%.

Déficitaire et faisant face à des revenus publicitaires en chute, Canwest avait dernièrement annoncé la vente d'éléments d'actif pour obtenir des fonds. Sa direction reconnaissait avoir observé un impact sur la publicité imprimée à la suite des difficultés du secteur automobile. Récemment, Canwest a vendu toutes ses actions du réseau australien de télévision, pour 634 millions$.

comments powered by Disqus