La référence des professionnels
des communications et du design

OPA: Cossette a rejeté la proposition de Cosmos et sollicite d'autres acheteurs

Cossette, qui avait qualifié vendredi dernier d'"opportuniste" et "inadéquate sur le plan financier" l'offre du groupe Cosmos, souligne qu'elle sollicite maintenant d'autres acheteurs. "C'est sûr que, dès le moment où Georges Morin a démissionné et que Claude Lessard et Pierre Delagrave n'étaient plus actionnaires de contrôle, il y a eu des démonstrations d'intérêt, explique Marcel Barthe, vice-président, stratégie d'entreprise, de Cossette. Maintenant le conseiller financier de BMO Marché des capitaux a le mandat de répondre à ceux qui ont appelé et aussi d'en solliciter d'autres."

La réponse de Cossette est survenue peu après l'annonce par Cosmos d'une signature d'une nouvelle convention de blocage, avec Beutel, Goodman & Company, ce qui porte à 37,3% la proportion des actions qui soutiennent sa proposition d'achat pour Cossette.

Cosmos a lancé le 20 juillet dernier une offensive non sollicitée pour acquérir les actions de Cossette qu'elle ne détient pas déjà, au prix de 4,95$ l'action. Avant l'annonce de l'offre d'achat non sollicitée, le titre se négociait autour de 3,25$. L'action se négociait à 5,34$ hier, à la fermeture des marchés. "Pierre Delagrave, président de Cossette Média et de Fjord Marketing interactif + Technologie, et moi-même, tous deux associés fondateurs de la Compagnie, appuyons entièrement la décision du comité spécial et du conseil d'administration de solliciter des propositions visant l'acquisition de la Compagnie afin de maximiser la valeur pour tous les actionnaires, déclarait Claude Lessard dans le communiqué émis par l'agence. Nous collaborerons avec le conseil d'administration et le comité spécial pour mettre en oeuvre une opération avalisée par le conseil. Nous sommes assurés que cet exercice sera réalisé en tenant compte des valeurs traditionnelles de Cossette et qu'il servira au mieux les intérêts de nos deux actifs clés, soit nos employés et nos clients."

comments powered by Disqus