La référence des professionnels
des communications et du design

Jour de la nuit : lutte anti-pollution lumineuse

Le 24 octobre, plus de 60 municipalités et associations françaises participeront au premier Jour de la nuit. Organisée par un collectif d'ONG environnementales, l'initiative a pour objectif de sensibiliser la population aux effets néfastes de la pollution lumineuse.

Cette "pollution" est provoquée par la multiplication des lumières artificielles, telles que l'éclairage des villes, les néons et autres panneaux publicitaires. Selon les organisateurs de l'événement, en 10 ans, la présence de points lumineux a augmenté de 30%, se chiffrant maintenant à 8,7 millions sur le territoire français. Cette nuisance atteint aussi bien les humains que les écosystèmes : elle pertube la faune nocturne, faisant notamment déserter certaines espèces des régions urbaines, et engendre des surcoûts liés à la consommation énergétique.

Pour cette première édition, de nombreuses activités seront présentées au public partout en France : sorties en nature, observations astronomiques, balades nocturnes, etc. En outre, une quarantaine de villes -- dont Lyon, Lille et Nancy -- souligneront l'événement en éteignant une partie de leur éclairage urbain.

comments powered by Disqus