La référence des professionnels
des communications et du design

Le bilan 2008 du Cirque du Soleil

Un des systèmes de récupération des eaux de pluie installés au siège social du Cirque du Soleil, à Montréal.

Le Cirque du Soleil a publié son rapport citoyen 2008 dans lequel l'entreprise expose ses actions sociales et environnementales prises à travers le monde. L'année 2008 a notamment été marquée par la mise sur pied de la fondation One Drop, créée par le fondateur du Cirque, Guy Laliberté. L'entreprise y a contribué par l'organisation d'événements de collectes de fonds, dont un jardin communautaire au siège social, où les semences ont été "adoptées" par les employés du Cirque du Soleil et les produits du jardin remis à un organisme communautaire du quartier Saint-Michel à Montréal. Au total, plus de 300000$ ont ainsi été versés à One Drop.

Le Cirque expose également ses actions menées aux quatre coins de la planète, au fil des spectacles : mentorat d'artistes émergents à Las Vegas, formations en cirque social en Colombie et au Brésil, soutient financier et en bénévolat auprès d'organismes venant en aide aux jeunes orphelins à Macao, rencontre avec des élèves d'un quartier défavorisé de Londres, etc.

Sur le plan environnemental, le Cirque s'est engagé dans une démarche de réduction de la consommation d'eau, tant par la diminution des bouteilles d'eau utilisées lors des tournées que par la récupération des eaux de pluies, en tournée et au siège social. Par exemple, un bassin de 400000 litres à été mis en opération afin de récupérer les eaux de pluie s'écoulant des toits du siège social ; ces eaux permettent d'alimenter les toilettes et autres systèmes d'irrigation des terrains.

La gestion des matières résiduelles a également été au programme 2008 : cela s'est par exemple concrétisé par une journée de nettoyage des plages au Japon, la création d'un programme de récupération des vieux téléphones cellulaires à l'attention des employés impliqués dans le spectacle Kà et le déploiement du compostage dans le cadre de la tournée de Kooza.

Pour accéder au rapport citoyen 2008, cliquer ici.

comments powered by Disqus