La référence des professionnels
des communications et du design

Saint-Laurent veut un meilleur partage de la voie publique

L'arrondissement Saint-Laurent, à Montréal, a adopté un plan de transport local afin de favoriser une meilleure cohabitation de tous les modes de déplacement sur son territoire. Un récent diagnostic du territoire avait permis d'établir que plus de 400000 déplacements, tous modes de transport confondus, étaient effectués quotidiennement, la majorité étant dus aux travailleurs en provenance de l'extérieur. Deuxième pôle d'emploi en importance après le centre-ville de Montréal, Saint-Laurent a en effet vu croître sa population de près de 10% entre 2001 et 2006.  

Conçu en lien avec le plan de transport montréalais, ce plan local comprend ainsi sept "efforts" sur lesquels l'arrondissement souhaite se concentrer : augmenter l'offre de transport en commun ; favoriser les usages collectifs de l'auto (par exemple, en augmentant le nombre de points de service de Communauto) ; améliorer les conditions de déplacement à pied ; décupler le réseau cyclable au cours des dix prochaines années, le faisant passer de 8,2 km à 82 km ; implanter des mesures d'apaisement de circulation ; optimiser l'utilisation du réseau routier (notamment en améliorant la signalisation routière) ; et réviser la gestion du stationnement.

Un concept de "quartiers verts" sera ainsi mis en place, avec l'adoption d'une signalisation spécifique et d'un aménagement convivial de son territoire pour les déplacements à pied et à vélo, en plus de faciliter l'accès aux transports en commun et de restreindre la circulation automobile aux déplacements locaux.

Pour télécharger le plan de transport local, cliquer ici.

comments powered by Disqus