La référence des professionnels
des communications et du design

Prochaine saison de TQS: divertissement et plaisirs coupables

Wipeout
Cliquez pour agrandir la nouvelle grille horaire

TQS a dévoilé hier aux journalistes l'essentiel de sa programmation 2009-2010, qui, souligne la direction de la station, cible les 18-49 ans, tant hommes que femmes. "Nous voulons atteindre un public un peu plus jeune que les autres télévisions généralistes, résume Maxime Rémillard, président et chef de la direction de TQS. Pour cela, nous misons sur une programmation axée sur les plaisirs coupables et sur le divertissement sous toutes ses formes." D'ailleurs, à la rentrée, TQS dévoilera un nouveau nom et une identité visuelle complètement transformée. TQS, souligne Maxime Rémillard, a investi pour cette saison 50 millions$ dans la programmation.

Plusieurs émissions avaient été dévoilées par les médias. TQS a complété l'information et expliqué davantage son positionnement, lors d'un lancement de presse intimiste, dans la luxueuse suite du dernier étage de l'hôtel St-James, propriété de la famille Rémillard.

La notion de "plaisir coupable" se rattache sans doute aux diverses formules internationales d'émissions de télé-réalité et de jeux-questionnaires: on présente, dans certains cas, des versions québécoises de formules élaborées à l'étranger: Wipeout, Le mur (Hole in the wall) et Devine combien je gagne (Win my wage). Dans d'autres cas, on propose les versions originales traduites: Vérité Choc et Amour aveugle (Dating in the dark). "Nous avons les droits pour adapter ces séries et nous envisagerons de le faire, selon leur succès", explique Robert Montour, directeur de la programmation de TQS. 

TQS programme par ailleurs en soirée des séries, en grande partie des productions américaines à succès: on compte des nouveautés comme Le Mentaliste (The Mentalist), Private Practice et Lie to me, de même que des retours, comme CSI: NY et Californication. "On délaisse la stratégie de programmer du cinéma, au profit des séries, afin de créer des rendez-vous", indique Robert Montour. Quant aux séries québécoises, outre la dernière saison de 450, Chemin du Golf, on retrouve Bienvenue aux dames, où Peter McLeod incarnera un publicitaire désabusé.

D'autre part, tel qu'annoncé dans les médias, le créneau du matin sera repris par l'ancienne équipe de Caféine (Gildor RoyRoxane St-Gelais et Éric Nolin), mais dans le cadre d'une émission produite par Télé-Vision et dont le titre reste à déterminer. TQS dévoilera les titres définitifs de ses émissions, y compris des titres en français pour toutes les émissions traduites. Mario Dumont, avec Dumont 360, occupera le créneau de 17h30 à 18h. La fin de soirée sera de nouveau occupée par une émission sportive dont le titre reste à trouver, avec Jean Pagé et une bonne partie de l'équipe de l'ancien 110%, mais qui commencera à 22h30 plutôt qu'à 22h. "Nous avons complètement refait nos devoirs quant à la programmation sportive, signale Robert Montour. 110% a connu beaucoup de succès, mais maintenant que la formule est imitée, il fallait changer." TQS diffusera aussi les Jeux olympiques d'hiver de Vancouver, du 12 au 28 février. Elle prévoit d'y consacrer 18 heures par jour.

TQS, qui a changé de locaux, s'est par ailleurs convertie à la haute définition, et toutes ses émissions québécoises seront produites et diffusées en HD. "Nous voulons vraiment nous positionner comme le troisième joueur, dans un créneau plus jeune et davantage branché que les autres généralistes", résume Maxime Rémillard, qui participe ces jours-ci à la tournée d'agences de TQS.

comments powered by Disqus