La référence des professionnels
des communications et du design

Michel Villeneuve: Transfert réussi

Michel Villeneuve obtient un indice ID de 4

Infopresse dévoile les résultats d'une étude exclusive menée par Ipsos Descarie mesurant la notoriété et le niveau d'appréciation d'une personnalité publique (indice ID): cette semaine, Michel Villeneuve.

Il obtient un indice ID de 4 sur 10, ce qui le place à égalité au premier rang des quatre journalistes ou animateurs sportifs évalués.

Résultats
Michel Villeneuve est connu de deux Québécois sur trois (notoriété de 67%) et profite d'une bonne cote d'amour auprès de ceux-ci (score d'appréciation moyen de 6 sur 10).

Fans et détracteurs
Les plus fervents admirateurs de l'animateur se retrouvent chez les femmes, ainsi que chez les 55-64 ans. Les fans de Michel Villeneuve sont bien répartis entre les régions du Québec.

Facteurs de notoriété
Après 20 ans à TQS, notamment à l'émission 110%, Michel Villeneuve est désormais à la barre de l'émission sportive La Zone, à Radio-Canada. Il a également fait partie de l'équipe de la société d'État dépêchée en Chine l'été dernier pour couvrir les Jeux olympiques de Pékin. Michel Villeneuve est aussi présent depuis de nombreuses années à la radio: il anime une émission quotidienne sportive au réseau Corus.

Position dans la cohorte
Michel Villeneuve partage la position de tête avec Yvan Martineau, qui obtiennent tous deux un indice ID de 4. Sa notoriété est la plus élevée du groupe, alors que sa cote d'amour se situe dans la moyenne. La longévité médiatique de Michel Villeneuve joue en faveur de sa notoriété, alors que son côté polémiste semble légèrement nuire à son appréciation.

L'indice ID est un outil propre à Ipsos Descarie permettant de fournir une mesure composite de la notoriété et de la cote d'amour d'une personnalité publique à un moment précis dans le temps. 

L'étude a été réalisée du 11 au 18 mai 2009 par un sondage web auprès d'un échantillon représentatif de 1033 Québécois francophones de 18-74 ans et issus du panel d'Ipsos.

comments powered by Disqus