La référence des professionnels
des communications et du design

Bianca Barbucci à la présidence du CICQ

Bianca Barbucci, nouvelle présidente du CICQ

Bianca Barbucci, vice-présidente et directrice générale de TVAchats, a été nommée présidente du Conseil de l'industrie des communications du Québec (CICQ); elle a répondu à quelques questions à propos de son nouveau mandat.

Quel sera votre rôle en tant que présidente du CICQ?
J'y siège depuis sa création en 2003. J'ai donc travaillé avec Michel Desjardins, qui a été très actif dans le déploiement du travail de fond. Il y a deux ans, le CICQ a publié une étude sur l'industrie des communications. À la suite de cette enquête, le CICQ a élaboré les grands axes d'un plan de travail présenté en janvier dernier (voir l'article). J'arrive donc dans un mode de mise en opération du plan.

En lien avec lui, quels seront les objectifs de votre mandat?
Je tiens d'abord à une consolidation du CICQ, qui se veut une unité rassembleuse forte. Le CICQ doit continuer d'exister par et pour les associations. Davantage en lien avec le plan d'affaires, il doit y avoir une coordination plus importante entre les acteurs de l'industrie. Celle-ci doit aussi être concrètement positionnée sur la scène internationale. Nous voulons également plus d'interrelations entre les industries de création, comme la mode, le design et le spectacle.

Avez-vous un objectif personnel dans le cadre de votre nouveau rôle?
Je souhaite que se maintienne le fil que Michel Desjardins a réussi à coudre entre les différents acteurs du milieu. Il faut plus de dialogues entre les membres de l'industrie. Je veux que ceux-ci puisse s'asseoir à une vraie table de partage et qu'ils aient un objectif commun. Je désire aussi que toutes les associations qui ne font pas encore partie du CICQ s'y joignent.

Bianca Barbucci est également présidente de l'Association du marketing relationnel (AMR).

comments powered by Disqus