La référence des professionnels
des communications et du design

Le parc Jean-Drapeau se dote d'une politique de développement durable

En adoptant une politique de développement durable, la Société du parc Jean-Drapeau souhaite améliorer ses processus de gestion, mais aussi ceux de ses partenaires d'affaires. Cette politique, qui se veut en adéquation avec la mission de protection, de mise en valeur et de développement du parc Jean-Drapeau, se base sur six principes fondateurs : la vie active, la qualité de vie et la santé ; la croissance économique durable ; la protection de l'environnement ; la protection, la préservation et la mise en valeur du patrimoine ; les partenaires responsables ; et le respect des écosystèmes.

Parmi les orientations énoncées par cette politique figure l'adoption de pratiques de gestion responsable intégrant le principe de précaution, ce qui se concrétisera par exemple par une amélioration de l'efficacité énergétique des bâtiments et des véhicules et l'instauration de critères d'achats responsables. Le comportement responsables des différents partenaires de la Société constitue d'ailleurs une autre orientation, qui prévoit notamment de privilégier des relations d'affaires avec des partenaires adoptant déjà des principes de développement durable. 

La Société du parc Jean-Drapeau s'attaque également à la compensation des émissions de gaz à effet de serre (GES) générées tant par ses propres activités que par les événements qui y sont organisés. Pour cela, l'institution à créé le Fonds Oxygène, destiné à favoriser la réduction des émissions de CO2 (aucun objectif chiffré n'a toutefois été annoncé). Le Fonds permettra de financer des initiatives liées à l'efficacité énergétique, aux énergies renouvelables et à la plantation d'arbres. Les organisateurs d'événements seront eux aussi invités à y contribuer en versant 3% du montant total du contrat les liant au parc Jean-Drapeau afin de compenser leur empreinte environnementale. Idem pour les usagers du stationnement du parc qui devront dorénavant verser 1$ en supplément du coût de stationnement, afin de compenser leurs émissions de GES.

En complément de cette politique, le parc Jean-Drapeau publiera, au cours des prochaines semaines, un premier bilan des gestes déjà posés et un plan d'action qui énoncera les gestes à venir.

Pour télécharger la politique, cliquer ici.

comments powered by Disqus