La référence des professionnels
des communications et du design

Boutique Média de Télé-Québec: trois questions à Jean Mongeau

Jean Mongeau, directeur général des ventes, du financement et du marketing de Télé-Québec

Télé-Québec a lancé la semaine dernière Boutique Média, un service destiné aux annonceurs; Jean Mongeau, directeur général des ventes, du financement et du marketing, explique en quoi l'offre consiste.

Qu'est-ce que Boutique Média?
L'objectif est de regrouper sous un même toit l'ensemble de l'offre en créativité média de Télé-Québec. On y retrouve donc la commandite traditionnelle, mais aussi deux autres volets. Le premier est une approche multiplateforme qui comprend l'intégration de la télévision, d'internet et des actions de terrain à l'intérieur de plateformes qui ne sont pas des associations à des émissions, mais plutôt à des projets de la chaîne, comme des nouveaux formats de publicité. Le deuxième volet est la création de contenu autour de projets élaborés sur la base d'un sujet, d'une idée ou d'un contexte pas rattaché à un seul et même annonceur. Le premier de ces projets a été baptisé "Complice". Le développement n'est pas publicitaire à proprement parler, il doit surtout apporter du contenu. Par exemple, le programme "Vert et compagnie" en est un de commercialisation et de communication intégrée, élaboré pour soutenir les initiatives de développement d'images d'affaires en matière d'environnement. Ces initiatives sont déployées en fonction de capsules qui sont partie intégrante du plan et structurées par une imagerie "Vert et compagnie". L'annonceur choisit donc comment il veut se positionner, mais il doit travailler à l'intérieur de la plateforme. Cela permet de mettre en valeur le fait que c'est d'abord un programme d'affaires global pas limité à un seul partenaire.

Quels sont les avantages qu'offre le service aux annonceurs?
Le premier avantage de cette offre est le fait qu'on ouvre la porte à des annonceurs qui n'auraient pas les moyens, sur la plupart des grandes chaînes, de se commercialiser de cette façon. Dans certaines grandes chaînes, élaborer des plans de commandites liés à des émissions peut coûter 500 000$ et plus. Des annonceurs sont donc éliminés du lot parce que les coûts sont très élevés. Nous offrons un produit accompagné d'un auditoire de grande qualité et très "niché". Le positionner sous Boutique Média permet de montrer qu'à l'intérieur de cette offre, des éléments peuvent répondre aux besoins des clients.

Cette initiative s'inscrit-elle dans un plan d'affaires particulier?
Télé-Québec a longtemps été perçue comme peu collée sur le développement et les intérêts de la communauté publicitaire, en matière d'enrichissement de médias et d'actions publicitaires plus percutantes. Nous voulons ainsi nous faire reconnaître comme une organisation qui offre des possibilités qui valent la peine d'être considérées. Notre stratégie est beaucoup guidée vers le développement de projets taillés sur mesure pour les annonceurs.

comments powered by Disqus