La référence des professionnels
des communications et du design

Virage vert pour Payette & Simms

Cliquez ici pour voir la photo agrandie

L'imprimeur Payette & Simms se dote d'une technologie d'impression par polymérisation qui lui permet d'atteindre son objectif de zéro émission de composés organiques volatils (COV).

Certifié FSC depuis janvier 2008, Payette & Simms a tout récemment implanté cette technologie dans ses installations de Boucherville. "De nombreux imprimeurs utilisent la certification FSC comme une démarche de durabilité, mais celle-ci ne touche que le papier, un élément externe aux procédés d'imprimerie, dit Yves Payette, président de Payette & Simms. Nous avons choisi de nous attaquer également aux impacts directs de nos activités."

Les COV contribuent notamment à affecter la qualité de l'air et favorisent la création de smog. Ils sont aussi très néfastes sur la santé, notamment sur celle des opérateurs de presse.

"Dans un processus 'heatset' traditionnel, la chaleur du séchage par les fours engendre une perte par évaporation de 20% à 40% des composantes de l'encre selon la surface d'impression. Le nouveau procédé par polymérisation utilise des lampes UV qui cristallisent l'encre lors de l'impression, ce qui permet d'utiliser l'encre à 100%, réduisant les déchets et les pertes", explique Yves Payette.

"L'objectif de Payette & Simms étant d'éliminer les COV à toutes les étapes d'impression, les éléments chimiques contenus dans les produits nettoyants ont aussi été passés en revue, dit-il. Tous ceux contenant des COV ont été bannis pour intégrer des produits biodégradables. Par exemple, la solution fontaine, aujourd'hui utilisée, est un produit récemment arrivé sur le marché et qui ne contient pas de glycol, un composé organique volatil très toxique."

Payette & Simms se spécialise en petits et moyens tirages (livres, magazines et journaux).

comments powered by Disqus