La référence des professionnels
des communications et du design

La CDP doit se séparer d'une partie de ses parts de Quebecor Media

La Caisse de dépôt et placement du Québec doit se séparer d'une portion de la participation de 45,2% qu'elle détient dans Quebecor Media, a indiqué Pauline Marois, ministre des Finances du Québec, au cours d'une récente commission parlementaire. La loi stipule en effet que la Caisse ne peut pas détenir plus de 30% des actions d'une entreprise, sauf dans certains cas exceptionnels.

Lors de l'acquisition du Groupe Vidéotron par Quebecor, la Caisse a investi dans l'opération 2,2 milliards$, ce qui lui a permis d'obtenir une participation de 45,2% dans le nouveau groupe dirigé par Pierre Karl Péladeau (pour plus de détails, cliquez ici).

comments powered by Disqus