La référence des professionnels
des communications et du design

Conflit au Journal de Montréal: pas de briseurs de grève utilisés

La Commission des relations du travail (CRT) a refusé la demande du Syndicat des travailleurs de l'information du Journal de Montréal (STIJM) d'empêcher l'agence QMI de rediriger au quotidien des textes et photos tirés d'autres publications et sites web de Quebecor Média. Selon Raynald Leblanc, président du STIJM, la preuve que détenait le syndicat a été jugé insuffisante par la CRT.

Le STJIM avait déposé une plainte le 31 mars dernier, selon laquelle l'agence QMI redirigerait vers le quotidien des textes et photos tirés des publications et des sites web de Quebecor. La plainte concerne également l'utilisation de textes et photos provenant du Journal de Québec sur des événements hors de son territoire et la publication de caricatures et photos provenant de pigistes ou personnes travaillant pour d'autres employeurs (voir l'article). Le 13 mai, une audience portera sur l'ensemble de la plainte.

Le lock-out, qui a commencé le 24 janvier dernier, touche les 253 membres du syndicat affilié à la CSN.

comments powered by Disqus