La référence des professionnels
des communications et du design

La babiche pour une seconde fois à Milan

Cliquez ici pour voir toutes les photos

Présentation réussie pour Samare à Milan, qui, pour une deuxième année consécutive, exposait ses créations dans la capitale du design pendant le Salon du meuble.

Cette fois-ci, le collectif montréalais offrait non pas une, mais deux présentations. Une comme l'année passée, située dans la salon satellite de la foire (réservé aux jeunes talents), une autre dans un espace du centre-ville, à un jet de pierre du Duomo.

Organisé avec la galerie-boutique Commissaires et avec l'aide de l'antenne économique du Québec à Milan, l'installation présentait sous le titre de Tissé-Métissé des oeuvres originales de Samare et de Kwangho Lee.

Pierre Laramée (l'âme et l'oeil aiguisé de Commissaires) avait exposé en mai dernier les lampes tricotées de fils électriques du jeune Coréen. Il a donc, avec justesse, réuni pour cet événement milanais ces deux oeuvres tissées et métissées. Un mariage heureux et tricoté serré: Samare a conçu les hautes structures en forme de tipis qui accueillent les lampes de Kwangho Lee et utilisé le même fil électrique bleu pour tresser un grand fauteuil habituellement fait de babiche. Nombreux étaient les journalistes invités et présents au vernissage de l'installation.

Depuis un peu plus d'un an, Samare fait parler de lui avec ses tressages de babiche revisités. Le magazine italien Ottagono vient d'ailleurs de lui consacrer un article.

Le procédé a, cette année, évolué vers une forme nouvelle dans quelques créations. Outre le traditionnel tressage appliqué à des formes pures et contemporaines qui a fait de succès de Samare, le collectif a exploré de nouvelles techniques et utilisé un tressage de fils de nylon permettant d'obtenir des meubles totalement monochromes. 

Le procédé utilisé pour le banc Paddle est offert en différentes couleurs ou en babiche, comme dans le canoë d'origine. Autre nouveauté: la table Testan, dont le nom, tiré de la langue huronne, signifie "arrêt" ou "pause". L'objet est composé d'une trame géométrique hexagonale sur laquelle vient se poser une pièce entière de cuir brut.

Enfin, Samara propose aussi des accessoires conçus pour accompagner ses meubles; des surfaces de tissus fléchés fabriquées sur mesure et qui, par leur dimensions et leurs couleurs, complètent parfaitement la collection.

comments powered by Disqus