La référence des professionnels
des communications et du design

Loblaw dresse son bilan 2008

Cliquez ici pour voir la photo agrandie

De la diminution des sacs de plastique à l'augmentation des ventes de produits équitables, Loblaw fait le point sur sa démarche "durable" dans son second rapport sur la responsabilité sociale. Inspiré des lignes directrice de la Global reporting initiative (GRI), ce rapport a été réalisé avec l'aide du Canadian business for social responsability (CBSR), organisation nationale dont Loblaw est membre ; le CBSR a mené des rencontres et entrevues avec diverses parties prenantes de Loblaw afin d'identifier les points d'amélioration sur lesquelles l'entreprise devait se concentrer. Ainsi, aux trois thèmes adoptés dans son premier rapport publié l'an dernier ("respecter l'environnement, faire une différence positive dans notre communauté et être un milieu de travail formidable"), Loblaw en a jouté deux autres cette année : "faire preuve d'intégrité en matière d'approvisionnement" et "refléter les diversités culturelles de notre pays".

Le rapport dresse ainsi l'état des lieux de ces cinq sujets. Par exemple, sur le plan de l'approvisionnement, Loblaw rapporte notamment qu'en 2008 elle a lancé 9 nouveaux produits issus du commerce équitable et 10 produits de la mer certifiés par le Marine Stewardship Council. D'ailleurs, Loblaw prévoit publier en 2009 une nouvelle politique d'approvisionnement durable pour les produits de la mer, qui fera état de sa position à l'égard des espèces menacées et présentera ses critères d'approvisionnement.

En matière de respect de l'environnement, l'entreprise souligne notamment la réduction des sacs de plastique : 328 millions de sacs n'ont pas été distribués en 2008, sur le milliard qu'elle compte éliminer d'ici à la fin de 2009. Outre divers objectifs de réduction d'énergie (en magasin, en transport...), Loblaw fait état de nouvelles normes de construction et de rénovation de ses magasins (un premier centre de distribution certifié Leed est prévu pour 2009 en Colombie-Britannique) et de projets-pilotes d'énergie renouvelable (un projet photovoltaïque est notamment prévu en Ontario).

"Jouer un rôle actif dans les collectivités où nous sommes présents n'est pas un aspect nouveau chez Loblaw ; [...] ce qui est nouveau, c'est l'évolution de notre conception de la RSE et l'approche plus systématique que nous avons adoptée, dit son président, Galen G. Weston. Cela signifie établir des objectifs pour les domaines où l'entreprise peut avoir un impact important et traduire ces objectifs en cibles précises et en actions concrètes. Nous sommes satisfaits de nos progrès mais reconnaissons qu'il y a encore beaucoup à faire."

Pour télécharger le rapport, cliquer ici.

comments powered by Disqus