La référence des professionnels
des communications et du design

Le transport actif au coeur de deux quartiers montréalais

Ébauche du projet-pilote qui sera mené dans Mercier-Est.

Deux projets de "quartiers verts et en santé" verront le jour à Montréal dans Mercier-Est et Parc-Extension afin d'y développer de nouvelles pratiques d'aménagement urbain axées autour du transport actif. Il s'agit des deux premiers projets-pilotes s'inscrivant dans le cadre d'un programme mené par le Centre d'écologie urbaine de Montréal, en partenariat avec la Coalition québécoise sur la problématique du poids. Rappelons qu'à la suite d'un financement obtenu de la part de la Société de gestion du Fonds pour la promotion des saines habitudes de vie, le Centre d'écologie urbaine avait lancé un appel de propositions en début d'année afin de mettre en chantier cinq "quartiers verts, actifs et en santé" d'ici la fin de 2010.

A l'issue d'un processus de sélection, ce sont donc les quartiers Mercier-Est et Parc-Extension qui ont été retenus pour démarrer le projet. L'objectif sera d'y mobiliser citoyens et acteurs-clés du quartier en vue d'élaborer un plan d'aménagement favorisant la marche, le vélo et autres modes de transports actifs dans le but d'accroître la qualité de vie et la santé de la population.

"Si on veut que les personnes qui en ont la possibilité se déplacent à pied ou à vélo, il faut leur offrir des aménagements agréables et sécuritaires, et c'est ce que nous ferons avec [ces] projets-pilotes", dit Luc Rabouin, directeur général du Centre d'écologie urbaine.

Le programme prévoit également la mise en oeuvre d'une telle démarche dans trois autres quartiers de la ville. L'ensemble donnera lieu à la publication d'un recueil de pratiques inspirantes ainsi qu'à la création d'outils pédagogiques destinés à inclure systématiquement les transports actifs dans l'aménagement urbain.

comments powered by Disqus