La référence des professionnels
des communications et du design

Google Street View vous a à l'oeil

Le lancement au Canada du service Street View de Google entraîne des questionnements de certains quant à la vie privée. 

Google Street View est un service permettant aux internautes de découvrir virtuellement une ville, grâce à des images 360 degrés des centres urbains prises par des voitures dotées de caméras. Dès l'annonce de l'opération dans des grandes villes canadiennes, celle-ci a suscité la crainte du Commissiariat à la protection de la vie privée du Canada.

Selon le droit canadien, une personne photographiée doit donner son accord pour que l'image soit publiée, à l'exception des clichés "journalistiques, littéraires ou artistiques". Google s'est donc engagé à pratiquer la mise en flou des images et des plaques minéralogiques, et à supprimer certaines images à la demande des internautes. 

"De façon générale, nous nous assurons que nos projets et nos services soient conformes aux lois locales et aux normes culturelles dans les pays où nous les lançons", dit Tamara Micner, porte-parole de Google. 

Quelques experts considèrent cependant ces mesures insuffisantes. Selon eux, la question est de savoir si le droit relatif au respect de la vie privée est applicable ou non dans des endroits publics, comme l'a soulevé Elisabeth Denham, commissaire adjointe à la protection de la vie privée. Elle souhaiterait que les citoyens soient prévenus des lieux où sont prises les photos, pour qu'ils décident librement de s'y trouver.

Google Street View devrait être bientôt offert pour 11 villes canadiennes dont Montréal et Québec.

comments powered by Disqus