La référence des professionnels
des communications et du design

Les Québécois sont bien branchés sur le web, mais peu participatifs

Les applications web 2.0 ont connu une baisse de popularité en 2008, selon l'étude Netendances du Cefrio. Au cours de cette année, seuls 19% des internautes québécois ont consulté un blogue, alors que 5,5% ont écrit sur leur blogue personnel. En 2007, ces chiffres étaient respectivement de 26% et 8,3%.

D'autres baisses se font également sentir du côté de la diffusion de vidéos (7,6% contre 11% en 2007) et du dépôt de photos (9,4% contre 15% en 2007) sur des sites prévus à cette fin. La baladodiffusion et l'adhésion à des fils RSS connaissent aussi des pertes, avec respectivement 9,6% (16% en 2007) et 3,2% (4,5% en 2007). Seule la fréquentation des wikis, avec 26% (19% en 2007), a augmenté. La fréquentation des sites de réseautage tels que Facebook se maintient, avec 16% (17% en 2007).

Malgré tout, internet est désormais bien intégré dans le quotidien des Québécois. En effet, 4,4 millions d'adultes naviguent régulièrement sur le web et 1,7 million y accèdent par leur téléphone mobile.

29% des adultes québécois ont accès à internet sans fil peu importe l'appareil mobile utilisé. De façon plus détaillée, 26% s'y connectent à partir de leur ordinateur portable, tandis que 6,8 le font par leur cellulaire, leur téléphone intelligent ou leur assistant numérique.

La consultation des courriels se classe au premier rang (57%) quant à l'utilisation du web sans fil. La recherche d'information et le clavardage suivent tous deux à 37%.

"Pour la première fois cette année, nos résultats laissent entrevoir un certain plafonnement en matière d'utilisation d'internet, dit Najoua Kooli, directrice de projet du Cefrio. Le Québec comptait 71,1% d'internautes en 2008, par rapport à 71,4% en 2007, mais l'adoption des nouvelles technologies, elle, poursuit sa progression. C'est notamment le cas pour la recherche d'information, les transactions et les communications en ligne."

Le sondage, amorcé en 1999, a été mené par Léger Marketing en partenariat avec Services Québec et VDL2 pour le Cefrio. En tout, 150 000 Québécois ont été interrogés dans le cadre de cette étude.

comments powered by Disqus