La référence des professionnels
des communications et du design

Quand les médias parlent d'eux-mêmes

L'intérêt des médias pour leurs propres enjeux comporte une certaine distorsion par rapport à ceux qui touchent l'ensemble des citoyens, révèle une analyse d'Influence Communication.

Le poids médias moyen d'une annonce de pertes d'emplois au Québec est de 2% pendant les 24 premières heures, ce qui représente deux fois moins que le poids accordé à des pertes d'emplois dans les médias. En effet, le poids médias sur 24 heures d'une telle annonce est de 4%.

À titre d'exemple, la récente annonce de réduction d'emplois à Radio-Canada/CBC a occupé 5% de l'actualité au Québec lors des 24 premières heures. La société d'État a consacré 14% de son contenu à cette nouvelle. Au Canada anglais, le dossier a obtenu un poids de 2%, alors que CBC lui a accordé 9%.

Toutefois, ce phénomène n'est pas nouveau. En juin 2008, la couverture sur une année accordée aux 270 pertes d'emplois à TQS représentait l'équivalent de 2810 emplois dans l'ensemble de l'économie québécoise.

comments powered by Disqus