La référence des professionnels
des communications et du design

NADbank: Survol des journaux canadiens

Les données NADbank publiées mardi révèlent que trois Canadiens sur quatre lisent au moins une version imprimée d'un quotidien chaque semaine. Le lectorat des versions web a augmenté de 13%, c'est 19% des adultes qui lisent une version en ligne chaque semaine. C'est à Halifax que le lectorat des éditions internet est le plus élevé, avec 30%.

À Toronto, 44% des adultes ont lu un quotidien la veille, 65% au moins un du lundi au vendredi, et 74% une édition web ou imprimée à un moment de la semaine. The Globe and Mail y détient une part de marché de 9%, avec 382 700 personnes l'ayant lu la veille. Le National Post se situe à 4%, avec 193 900 lecteurs. La plus grosse part revient à The Toronto Star, avec une part de 22%, soit 937 800 personnes l'ayant lu la veille.

Dans la région d'Ottawa-Gatineau, l'Ottawa Citizen détient le plus grand nombre de lecteurs l'ayant lu la veille, avec 241 500 (26%). Suivent The Ottawa Sun, à 119 200 (13%), et Le Droit, à 88 600 (10%).

À Vancouver, The Province se classe premier, avec un lectorat de 418 500 personnes (22%). Le Vancouver Sun obtient, lui, une part de 23%, avec 428 000 lecteurs l'ayant lu la veille.

Dans l'ensemble du pays, les quotidiens gratuits Métro et 24 heures (24 hours) maintiennent leurs parts de marché. Ils sont lus par 717 000 adultes chaque semaine à Montréal (24%), 1,1 million à Toronto (25%), 624 700 à Vancouver (34%) et 113 000 à Halifax (37%).

comments powered by Disqus