La référence des professionnels
des communications et du design

Le web, plus populaire pour les achats de Noël en 2008

Les Québécois ont été plus nombreux à réaliser leurs achats de Noël sur le web en décembre 2008, mais ils ont toutefois été plus sages quant aux montants dépensés. C'est ce que révèle l'Indice du commerce électronique produit par le Cefrio et VDL2.

En décembre dernier, 25% des adultes québécois ont acheté pour 423 millions$ de produits et services sur le web, ce qui représente une augmentation d'un tiers comparativement à 2007. Le montant total des dépenses en ligne accuse, lui, une baisse de 10 millions$. En effet, en 2008, les Québécois ont dépensé en moyenne pour 322$ alors qu'en 2007, ce chiffre s'élevait plutôt à 372$.

Toujours selon le même sondage, janvier 2009 aurait été prospère malgré la baisse d'achalandage dans les commerces. "Ainsi, les dépenses totales se chiffraient à 180 millions$ en janvier 2009, alors qu'elles s'élevaient à 136 millions$ à pareille date l'année précédente", indique Najoua Kooli, directrice de projet du Cefrio. Le nombre de cyberacheteurs aurait, lui, augmenté de 60% pour atteindre 18% (11% en janvier 2007), malgré la crise économique. "Internet leur permet d'en obtenir plus pour leur argent. Il s'agit d'une occasion pour les entreprises: en période de récession, elles doivent rester proches de leur clientèle", commente Philippe Le Roux, président de VDL2.

Depuis l'été 2007, un millier d'adultes québécois sont sondés chaque mois sur leurs habitudes de consommation en ligne. L'Indice du commerce électronique au Québec mesure la proportion d'individus qui réalisent des achats sur le web et les montants qu'ils y consacrent chaque mois. Ces achats se font tant sur des sites commerciaux que sur des portails favorisant les transactions électroniques entre consommateurs, comme eBay. Pour ce sondage, les données ont été recueillies par Léger Marketing.

comments powered by Disqus