La référence des professionnels
des communications et du design

Nouvelles pertes chez Transcontinental

Transcontinental a annoncé hier une baisse de 40,5 millions$ de son bénéfice net au premier trimestre de 2009 comparativement à la même période l'année dernière. Celui-ci est passé de 34,1 millions$ en 2008 à une perte de 6,4 millions$ en 2009.

Sur une base comparable et en excluant les acquisitions et les effets positifs du prix du papier et du taux de change, les revenus consolidés de l'entreprise ont diminué de 10% au premier trimestre de 2009. Sur la même base, le bénéfice d'exploitation avant amortissement ajusté a diminué de 38% par rapport au premier trimestre de 2008.

Les activités américaines de publipostage, l'édition de magazines et l'impression de produits commerciaux ont été particulièrement affectées par l'annulation, la diminution ou le report de campagnes de promotion et de publicité, principalement des institutions financières et des constructeurs d'automobiles.

Aux vues de ces résultats, le groupe a décidé de poursuivre l'exécution de son plan de rationalisation. D'autres fermetures d'usines ou de publications sont à prévoir.

"Ces diverses mesures, combinées à l'entrée en vigueur de plusieurs nouveaux contrats en 2009, nous placent en meilleure position pour la seconde moitié de l'année, déclare François Olivier, président et chef de la direction de Transcontinental.  Je pense entre autres aux deux nouveaux contrats avec Rogers Communications pour l'impression de ses magazines et la production de ses produits marketing, en vigueur depuis le début du deuxième trimestre, ainsi que l'impression du journal San Francisco Chronicle".

comments powered by Disqus