La référence des professionnels
des communications et du design

Dieu n'existe probablement pas, et les Montréalais l'apprendront bientôt

Cliquez ici pour voir la photo agrandie

Dès le mois prochain, le message "Dieu n'existe probablement pas. Alors, cessez de vous inquiéter et profitez de la vie" sera affiché sur une dizaine d'autobus montréalais, la Société de transport de Montréal ayant accepté de les diffuser.

Visant à promouvoir l'athéisme, l'offensive est financée par l'Association humaniste du Québec. L'organisme s'est inspiré d'une campagne initialement lancée sur des autobus londoniens à la mi-janvier. L'instigatrice en est Ariane Sherine, scénariste et journaliste de 28 ans, irritée par des panneaux évangélistes sur des bus de la capitale anglaise.

L'opération a rapidement pris de l'ampleur. En Angleterre, 800 autobus véhiculaient le message dans une vingtaine de villes. Elle s'est ensuite étendue dans le monde, notamment à Barcelone, Madrid et Washington.

Au Canada, le réseau de transport public de Toronto a accepté de diffuser les affiches financées par Freethought Association of Canada. Elles ont toutefois été refusées à Halifax et à Ottawa.

Partout où elle passe, l'offensive crée des remous. À Londres, un chauffeur chrétien a refusé de se mettre au volant, affirmant être horrifié par le message affiché sur son véhicule. Le Canada Christian College, l'évêque catholique de Calgary et le Conseil suprême islamique du Canada ont protesté, certains qualifiant la publicité d'"attaque" ou d'"offense" envers les croyants.

À Montréal, la campagne sera visible du 2 au 27 mars.

comments powered by Disqus