La référence des professionnels
des communications et du design

Le web, deuxième source d'information des internautes

Jonathan Bergeron, conseiller internet de 90 degrés

Parmi les utilisateurs du web, internet constitue le deuxième média d'information après la télévision, selon un sondage Som/Branchez-vous.com; Jonathan Bergeron, conseiller internet de 90 degrés, commente les résultats.

Que révèle cette étude?
Ce n'est pas une grande nouvelle en soit, on savait déjà que le web occupe une place importante. Mais ce qui en ressort, selon moi, sont les résultats sur la confiance accordée à l'information diffusée sur internet. L'on doit être prudent avec de telles données, puisqu'on traite des médias numériques comme Cyberpresse, qui découle d'un média traditionnel. Toutefois, il existe d'autres plateformes qui ne se comparent pas, comme Twitter ou Facebook. Il aurait été intéressant de savoir en quoi les internautes n'ont pas confiance. On aurait dû préciser ce qui est considéré comme du web et ce qui ne l'est pas. Par exemple, les gens qui écoutent Les Invincibles sur le site de Radio-Canada le lendemain de la télédiffusion, est-ce du web ou de la télé? D'après moi, c'est encore de la télévision, mais on utilise le web pour la diffuser.

Comment peut-on expliquer qu'autant de gens s'informent sur le web?
C'est d'abord une question d'accessibilité. Avec les ordinateurs portables et les téléphones cellulaires, internet est accessible presque partout, au café, en voyage, etc. Et si certaines personnes préfèrent encore lire les journaux en édition papier, par exemple pour y souligner des passages, il faut dire que le web offre la possibilité de participer en commentant les nouvelles.

À la lumière de ces résultats, le CRTC devrait-il réglementer le web? (voir l'article)
À mon avis, le CRTC ne peut pas argumenter sur le contenu pour réglementer internet, puisqu'il est très diversifié et de qualité. La question de la réglementation m'inquiète davantage en matière de coûts de production. Il est possible de produire avec peu d'argent pour le web, ce qui risque de créer plus de précarité chez les artistes puisqu'ils ne sont pas souvent payés à leur juste valeur.

L'enquête révèle entre autres qu'un internaute sur trois utilise le web comme principal source d'information, tandis que 41% s'informent d'abord par la télévision. Les 25-34 ans sont ceux qui utilisent le plus internet comme source d'information (46%). Le web arrive même en première position auprès de trois groupes: les diplômés universitaires (42%) et les anglophones et allophones (40%). Aussi, 77% des participants ont confiance en l'information véhiculée sur le web, tandis que 23% y font peu ou pas du tout confiance. 54% font très ou assez confiance aux informations qu'ils y trouvent, mais 46% font peu ou pas confiance à internet comme source d'information.

Mené du 26 janvier au 3 février 2009 auprès de 923 adultes québécois, le sondage posait la question "Quel média utilisez-vous le plus souvent pour vous informer?"

Jonathan Bergeron est conseiller internet pour 90 degrés depuis 2007. Il a étudié en marketing et en administration à l'Université du Québec à Montréal pour ensuite occuper un premier emploi comme chef, internet et marketing relationnel, de Metro.

comments powered by Disqus