La référence des professionnels
des communications et du design

Transcontinental supprime 300 postes au Québec

Cliquez pour accéder au site

Pour faire face à la crise économique, Transcontinental a aboli hier environ 1500 postes en Amérique, dont 20% au Québec, en plus d'annoncer d'importantes compressions budgétaires.

L'entreprise explique que la dégradation rapide de l'économie a eu pour effet de réduire les investissements en communication et en marketing d'un bon nombre de ses clients. Par conséquent, des projets d'impression commerciale, de publipostage et de placements publicitaires dans les magazines ont été annulés ou reportés par ces organisations qui subissent aussi l'effet de la récession.

Les 1500 employés touchés auront droit à des indemnités de départ et à des services de réaffectation professionnelle. Quant aux mesures de rationalisation, tous les postes budgétaires et les nouveaux projets ont été revus. Un gel d'embauches a aussi été décrété. Des congés sans solde, des horaires de travail réduits et d'autres mesures ont également été instaurés.

Pour leur part, les cadres supérieurs ont décidé de prendre deux semaines de congé sans solde, mais de travailler pendant cette période.

Au total, ces mesures représentent des réductions de coûts de 75 millions$ sur une base annualisée, dont 50 millions$ dès 2009.

"C'est une situation difficile sur le plan humain, mais nous agissons dans l'intérêt de nos employés et actionnaires, explique François Olivier, président et chef de la direction de Transcontinental. À court terme, cette rationalisation représente des coûts pour l'entreprise, mais à moyen terme, elle protégera sa santé financière."

comments powered by Disqus