La référence des professionnels
des communications et du design

L'empreinte environnementale d'une campagne

Cliquez ici pour voir la photo agrandie

Nonante a calculé les émissions de gaz à effet de serre de sa campagne imprimée pour l'Institut de l'énergie et de l'environnement de la francophonie.

À l'occasion de son 20e anniversaire, l'institut à fait appel à cette agence spécialisée en communication équitable pour établir une stratégie de communication responsable. Nonante lui a proposé, entre autres, un moyen de mesurer la quantité de gaz à effet de serre émise par l'opération afin que l'annonceur puisse par la suite compenser pour les gaz produits. L'exercice, mesuré par Unisféra, inclut chaque geste nécessaire à l'offensive: du trajet à parcourir pour les réunions au papier utilisé, en passant par le travail de l'imprimeur et l'accrochage des affiches.

Au final, les 64 lumibus et les deux panneaux d'affichage, diffusés à Québec seulement, ont dégagé 203,4 kilos de CO2. L'agence et l'organisme qui ont participé à l'analyse n'ont pas de point de comparaison. Cependant, l'initiative permet d'entrevoir les répercussions plus larges et l'impact possible d'une campagne à la grandeur du Québec et même pancanadienne.

"Toute communication responsable doit tenir compte d'un maximum de facteurs humains, et cela dépasse la simple réception du message", explique Thierry De Greef, président et fondateur de l'agence montréalaise.

Annonceur: Institut de l'énergie et de l'environnement de la francophonie
Agence: Nonante
Direction de création: Thierry De Greef
Stratégie: Thierry De Greef, Jenny Bell
Direction artistique: Denis Desrochers, Laurence Pasteels, Yanick Sasseville, Vill Mak
Service-conseil: Jenny Bell, Claudia Couture
Relations de presse: David Barrett, Leslie Quinton - Massy-Forget relations publiques 
Médias: Touché!PHD - Karine Courtemanche, Marc-André Ménard

comments powered by Disqus