La référence des professionnels
des communications et du design

Réinventer l'industrie papetière

Cliquez ici pour voir la photo agrandie

À l'instar de l'industrie automobile, le secteur des pâtes et papiers doit se réinventer afin d'adopter des processus industriels "durables". C'est le message qu'envoie l'organisme EcoInitiatives dans son rapport qu'elle vient de rendre public sur les tendances 2009 en matière de leadership environnemental dans la filière du papier.

"Il n'y a aucune raison pour que l'industrie québécoise des pâtes et papiers, actuellement dans la tourmente, ne s'inspire pas du secteur automobile -- et se réinvente -- en offrant un produit plus vert", dit Josée Breton, porte-parole d'ÉcoInitiatives.

"Notre société n'a plus les moyens de maintenir le statu quo, tant sur le plan économique qu'environnemental. [...] Heureusement, il existe déjà de nouveaux modèles pratiques et séduisants qui permettent une réorganisation et une restructuration pour le plus grand bien du domaine des affaires comme de l'environnement", écrit pour sa part la directrice générale de l'organisme, Nicole Rycroft, dans les premières pages du rapport.

Le document expose notamment une série d'initiatives inspirantes menées en 2008 par des entreprises oeuvrant dans le domaine de l'édition : le magazine Backpacker, qui a procédé à son bilan carbone, la chaîne de librairies Indigo, qui s'est engagée dans une série d'initiatives afin de "verdir" ses activités et celles de ses fournisseurs, le magazine Canadian Geographic, qui a mené un projet-pilote de publication sur du papier de paille de blé, etc.

Le document explique également certains grands principes du développement durable, tels que les concepts "de berceau à berceau" et d'écologie industrielle qui prônent des processus de fabrication en boucle fermée, réduisant drastiquement les impacts environnementaux, tout en stimulant l'innovation ; et le biomimétisme, qui aborde le design industriel en s'inspirant des progrès que la Nature a déjà accomplis en matière de "conception".

Enfin, le rapport propose une série de recommandations pour "révolutionner" les processus et les modèles d'affaires dans cette industrie. Parmi elles, créer des cycles fermés en instaurant des pratiques collaboratives tout au long de la chaîne d'approvisionnement (des usines aux imprimeries en passant par les éditeurs et les distributeurs) ; et concevoir des produits ne créant aucun déchet, notamment en affinant le système de distribution des magazines et journaux en vue de réduire les déchets liés aux copies non vendues.

Pour télécharger le rapport, cliquer ici.

comments powered by Disqus