La référence des professionnels
des communications et du design

Le congrès de l'ACR n'aura pas lieu

Cliquez ici pour accéder au site

En réponse au contexte économique, le conseil d'administration de l'Association canadienne des radiodiffuseurs (ACR) annonce une restructuration qui entraîne la mise à pied d'employés et l'annulation de son congrès, prévu pour novembre 2009 à Vancouver.

"Les réalités financières et les conditions du marché exigent la présence d'une association de promotion des intérêts dont l'action est axée sur l'obtention de résultats pour les radiodiffuseurs en matière de politiques", explique Charlotte Bell, présidente du conseil d'administration de l'ACR. Ainsi, le regroupement fonctionnera désormais avec un effectif réduit et adoptera une approche plus ciblée afin de mieux représenter les intérêts de ses membres concernant les politiques de radiodiffusion et les questions de droit d'auteur.

Cette réorganisation entraîne certains changements au sein de la haute direction, dont le départ de Tina Van Dusen, administratrice en chef des opérations. En tout, 14 personnes ont été mises à pied au sein des services du marketing et de communications.

Établi à Ottawa depuis 1926, le lobby représente les services de programmation privés canadiens, y compris les stations de radio et de télévision ainsi que les réseaux et services de télévision spécialisée, payante et à la carte. Quebecor, propriétaire de TVA, n'en faisait toutefois plus partie depuis septembre dernier, et d'autres diffuseurs avaient évoqué la possibilité de quitter l'association au cours de la dernière année.

comments powered by Disqus