La référence des professionnels
des communications et du design

Exclusif: rencontre avec Sir Richard Branson

Richard Branson, président et fondateur du groupe Virgin

Sir Richard Branson, président et fondateur de Virgin, à Montréal cette semaine pour un dîner privé organisé par 96 Virgin d'Astral Media Radio, a livré à Infopresse ses réflexions sur le branding de Virgin et les enjeux de la gratuité pour l'industrie musicale.

Voyez-vous des problèmes à lier autant l'image de votre entreprise à votre personnalité, en particulier avec ce qui se passe chez Apple, et l'importance qu'y prend Steve Jobs?
Je pense que Virgin, maintenant, me dépasse, que la marque et l'entreprise Virgin sont devenues plus grandes que leur fondateur. Virgin n'égale plus seulement Richard Branson. Et cela, parce que nous nous sommes toujours énormément préoccupés de l'équité et de l'intégrité de la marque. Nous avons toujours fait très attention, dès le début, à la façon dont elle était utilisée. Et nous sommes très vigilants à ne pas entacher son intégrité.

Dans tous les domaines très différents où se trouve Virgin, y en a-t-il que, comme entrepreneur, vous remettez en question?
Dans ceux où je suis encore, non. Mais si je n'étais pas déjà sorti de la vente au détail de musique, j'en sortirais maintenant. C'est vraiment une industrie moribonde. On ne peut pas lutter contre l'essor de la gratuité. Il faut se tourner vers d'autres avenues pour exploiter la musique. Nous sommes donc allés, entre autres, vers la radio et aussi vers les événements en direct, les concerts. Autant les gens ne veulent plus payer pour les enregistrements, autant ils sont prêts à le faire pour les spectacles, afin de vivre une expérience.

Et l'industrie aérienne? Vous considérez aussi ce secteur comme prometteur et rentable?
Tout à fait. Évidemment, si on le gère aussi mal que la majorité des entreprises, en Amérique du Nord, et même dans la plupart des endroits, ça ne peut pas bien aller. Mais si l'on gère bien, avec un souci de qualité, avec l'attention à chaque petit détail, comme on veut toujours le faire avec Virgin, il est possible d'être rentable. Singapore Airlines et Virgin, parmi les lignes les mieux réputées au monde, sont deux exemples d'entreprises qui y arrivent fort bien.

comments powered by Disqus