La référence des professionnels
des communications et du design

Résultats encourageants pour Astral

L'entreprise montréalaise Astral Media a annoncé, pour son premier trimestre, une hausse de son bénéfice net, de son bénéfice par action, de ses ventes publicitaires en télé et de celles en radio.

Lors de ce trimestre, terminé le 30 novembre 2008, Astral a rapporté un bénéfice net de 42,4 millions$, une hausse de 12,9% par rapport aux 37,5 millions$ pour la même période l'année précédente.

En télévision, l'organisation a dévoilé une augmentation de 3% de ses produits publicitaires et une croissance provenant des abonnements à la télévision payante de 3%. En conférence téléphonique, Ian Greenberg, président et chef de la direction d'Astral, a indiqué que les chaînes d'Astral ont, comme les autres télés dans le marché québécois, bénéficié en partie des difficultés et de la faiblesse de TQS. Parmi ses nouveautés du trimestre en télévision, Astral a souligné le lancement de la chaîne francophone Télétoon Rétro ainsi que le repositionnement et la relance de l'image de marque de MusiquePlus, de même que, en octobre 2008, le lancement de HBO Canada.

En radio, Astral a déclaré une augmentation des produits de 87%. Dans ce secteur, l'entreprise, après avoir reconverti une première station sous la bannière Virgin Radio, à Toronto en août dernier, vient de déployer la marque Virgin dans trois autres marchés, dont Montréal. En affichage, Astral a attribué l'augmentation des produits de 6%, à "la croissance continue du programme de mobilier urbain de Toronto depuis le 1er septembre 2007 ainsi qu'aux solides résultats obtenus dans le marché du Québec".

"Compte tenu du contexte actuel, nous sommes évidemment très heureux de la solidité et de la résilience des résultats d'exploitation pour le premier trimestre de l'exercice 2009", a déclaré Ian Greenberg. Au début de décembre dernier, Astral avait d'ailleurs souligné ne pas envisager de compressions de postes. "On a essayé jusqu'ici d'éviter les suppressions d'emplois, mais on ne peut pas donner de garanties à cet égard, a-t-il dit hier. Nous allons continuer de monitorer la situation tous les mois et d'être prêts à agir en conséquence. Mais il n'est pas dans nos plans d'apporter des compressions majeures dans l'effectif."

comments powered by Disqus