La référence des professionnels
des communications et du design

De l'architecture lente aux villes durables

Réalisation de l'architecte québécois Pierre Thibault.

L'approche de l'"architecture lente", inspirée du mouvement international du "Slow Food", donnera lieu à une conférence qui se tiendra dans quelques jours à Montréal.

À l'instar du "Slow Food", l'architecture lente et son pendant, les "Slow Cities", prônent des constructions de qualité, agréables à regarder, adaptées à l'environnement et laissant une empreinte écologique minimale. Comme dans le domaine de la gastronomie, ce mouvement reflète un souci de qualité pouvant être atteint en ralentissant.

Organisée par le Goethe Institute, en collaboration notamment avec le Conseil du bâtiment durable du Canada, une table-ronde réunira trois architectes autour de l'apport de cette pratique aux approches d'architecture durable : le Québécois Pierre Thibault et les Allemands Michael Gies et Dominique Gauzin-Müller.

"J'ai travaillé sur une vingtaine de projets dans les 20 dernières années, dit Pierre Thibault. C'est un choix. J'ai consciemment choisi ce rythme de travail. J'ai aussi choisi les clients avec qui je prévois collaborer dans les années à venir. Mes objectifs incontournables sont le développement personnel et un sentiment de valorisation."

L'événement se tiendra mardi 20 janvier, à 18h00, à l'École d'architecture de l'Université de Montréal. Pour les détails et modalités d'inscription, cliquer ici.

comments powered by Disqus