La référence des professionnels
des communications et du design

Second Life: cocue virtuelle, divorce réel

Avatars du couple

Trompée par son mari dans le monde de Second Life, une mariée demande un divorce bien réel.


Il s'appelle David, il a 40 ans. Elle s'appelle Amy et elle a 28 ans. Leur histoire, relayée par le Globe & Mail, pourrait être celle de centaines d'autres couples un peu "geek" de ce début de siècle.

Ces deux Anglais se sont rencontrés en 2003 sur internet, se sont mariés deux ans plus tard, puis ont développé peu de temps après une passion pour le monde virtuel de Second Life. David est devenu Dave Barmy, un jeune éphèbe, et Amy Laura Skye, une belle brune ténébreuse.

Tout aurait pu en rester là si David/Dave ne s'était pas fait surprendre par sa compagne alors qu'il profitait des services d'une prostituée... dans Second Life. Dans sa grande miséricorde, sa femme lui a pardonné ses errements, mais a engagé en secret un détective privé virtuel. Celui-ci n'a pas tardé à découvrir que le mari entretenait déjà une liaison "physique" avec un autre personnage.
C'en était trop pour Amy/Laura, qui a rompu son mariage en ligne et a aussitôt demandé le divorce, bien réel cette fois. Le dossier est entre les mains des juges, qui rendront définitive la séparation dans la semaine.
Tout est bien qui finit bien, puisque, selon les dernières rumeurs, David/Dave est désormais fiancé avec son amante, qu'il n'a pas encore rencontrée physiquement. Amy, elle, se serait lassée de ces enfantillages et aurait retrouvé l'amour... sur World of Warcraft.

comments powered by Disqus