La référence des professionnels
des communications et du design

PPM Radio, année 0

Le boîtier PPM qui équipe en ce moment 800 foyers montréalais

C'est aujourd'hui que sont dévoilées les premières données de Sondages BBM sur les premières mesures de l'écoute radio par la nouvelle méthodologie des PPM (Portable People Meter), ce qui constitue une révolution dans le milieu.

Les PPM remplaceront désormais, dans le marché de Montréal, les traditionnels cahiers d'écoute, où les auditeurs notaient, à la fin de la journée, ce qu'ils avaient écouté chaque quart d'heure.

Mis en place par BBM et le Bureau de commercialisation de la radio du Québec (BCRQ), le PPM se veut beaucoup plus précis et davantage fiable. Parmi les nombreuses innovations apportées par cette méthodologie, on peut citer l'automatisation de la collecte des résultats minute par minute à l'aide d'un boîtier que les membres du panel portent sur eux pendant leurs activités journalières. L'enregistrement des données se fait donc passivement, ce qui permet une reproduction plus fidèle de l'exposition des gens à la radio en même temps qu'à la télévision.

Pour autant, souligne le BCRQ, les résultats de l'ancienne méthode et de la nouvelle ne doivent pas être comparés. En effet, le PPM mesure l'exposition à la radio, non pas l'écoute systématiquement volontaire. Un membre du panel exposé à la radio lors d'un trajet en taxi sera ainsi comptabilisé comme étant auditeur de la station, par exemple.

"On pourrait comparer la différence de mesure de l'auditoire radio - entre les cahiers d'écoute et le PPM - avec la température: 32° Fahrenheit ne valent pas 32° Celsius, mais les deux indicateurs rendent compte du point de congélation de l'eau d'une manière différente", précise ainsi Joanne Leboeuf, vice-présidente et directrice du BCRQ.

Surveillez le site Infopresse, qui dévoilera plus tard aujourd'hui les faits saillants des premiers résultats PPM.

comments powered by Disqus