La référence des professionnels
des communications et du design

Débat: Obama, nouveau gourou du marketing?

Quel a été au juste le rôle de la communication dans l'élection d'un homme noir, peu connu et au nom à consonance étrangère comme président des États-Unis? Sur le site d'Advertising Age, hier, Al Ries qualifiait le 4 novembre de "plus grand jour dans l'histoire du marketing".

Dans son article, Al Ries, cofondateur de Ries & Ries, auteur et blogueur bien connu dans le domaine des relations publiques, met en relief tout ce que, selon lui, l'industrie des communications et de la publicité peut apprendre de Barack Obama. 

Tout d'abord en matière de simplicité. Alors que 70% des Américains croient que le pays va dans la mauvaise direction, l'équipe d'Obama a focalisé sur un mot: "Change". Pourquoi des politiciens aussi expérimentés que Hillary Clinton ou John Edwards n'y avaient pas pensé?, se demande Al Ries. Parce qu'avec des sommes remarquables englouties en publicité, les dirigeants des entreprises veulent des concepts qui vont paraître "intelligents".

Ensuite, la constance. Les organisations veulent communiquer, alors qu'elles devraient se positionner, croit Al Ries. Obama n'a pas tenté de communiquer qu'il était un agent de changement, mais en répétant sans relâche le message "Change", Il a réussi à personnifier le concept.

Finalement, la pertinence. En martelant le thème du changement, Obama a déplacé le centre du débat. Ses adversaires ont été forcés de parler de propositions amenant du changement plutôt que de mettre leurs propres forces de l'avant, comme l'expérience.

Barack Obama avait d'ailleurs été nommé "Marketer de l'année" le mois dernier, par Advertising Age et l'Association des annonceurs nationaux

Infopresse vous invite à donner votre opinion: qu'en pensez-vous?

Pour pouvoir commenter, vous devez d'abord vous connecter.

comments powered by Disqus