La référence des professionnels
des communications et du design

Divulgation : les entreprises canadiennes s'améliorent

Alors qu'un nombre record d'entreprises canadiennes ont répondu cette année à l'appel du Carbon Disclosure Project (CDP), quinze d'entre elles ont été désignées comme chefs de file de la reddition de comptes. Rappelons que le CDP est une initiative internationale née en 2000 qui vise à encourager la divulgation d'informations corporatives en lien avec les changements climatiques. Chaque année, plusieurs centaines d'entreprises parmi les plus importantes de par le monde reçoivent ainsi un questionnaire les invitant à rendre publiques leurs émissions de GES, ainsi que leurs stratégies pour les diminuer et faire face aux changements climatiques.

Cette année, 55% des 200 entreprises canadiennes ciblées ont répondu à l'appel, soit un record, puisque ce chiffre avait plafonné à 45% l'an dernier et à 28% il y a deux ans. En outre, selon les initiateurs du projet, la qualité même de l'information fournie connait une nette amélioration : 47% des répondants (contre seulement 14% l'an dernier) ont fourni des renseignements tels que les budgets alloués à leurs dépenses énergétiques, les investissements consentis dans leurs stratégies de réduction d'émissions, ainsi que les coûts et économies liés à leurs réductions d'émissions.

"Avec l'augmentation de la réglementation qui se profile, les investisseurs ont besoin de ces informations pour mieux comprendre la fiabilité des entreprises de leur portefeuille et la manière dont le changement climatique pourrait affecter la rentabilité de ces entreprises", dit Paul Dickinson, président du CDP.

Le rapport distingue en outre deux grands types d'entreprises : celles oeuvrant dans des secteurs à fortes émissions, principalement dans le domaine des ressources naturelles, et celles issues de secteurs ayant moins d'impacts directs. Ainsi, quinze entreprises de ces deux catégories ont été désignées par le CDP comme des chefs de file de la divulgation. La première catégorie regroupe AbitibiBowater, Bombardier, Gaz Métro, Enbridge, Nexen, ARC Energy Trust, Catalyst Paper, EnCana, Penn West Energy Trust et Suncor Energy. La seconde comprend Alimentation Couche-Tard, la Banque Scotia, Bell, CIBC et RBC.

Pour télécharger le rapport (enregistrement gratuit requis), cliquer ici.

comments powered by Disqus