La référence des professionnels
des communications et du design

Sarah Palin: un coup fumant pour CKOI

Cliquez ici pour accéder au site

Le gérant des Justiciers masqués explique comment l'entretien de Sarah Palin avec le faux Nicolas Sarkozy a, en peu de temps, réussi à faire le tour du monde.

Hier, on diffusait sur les ondes de CKOI les propos qu'à tenus la colistière républicaine à ce qu'elle croyait être le président de la France. Toutefois, avant la présentation, le clip audio avait été écouté des millions de fois partout sur la planète. Un coup de publicité exceptionnel pour les Justiciers masqués et leur station, propriété de Corus.

Contacté par téléphone en Caroline du Nord, d'où il administre son entreprise, Insights Management, Mike Belleau, gérant des Justiciers masqués, explique que tout a commencé dès la fin de la conversation avec Sarah Palin. "Nous savions que ça créerait tout un engouement. Donc, nous avons tout de suite envoyé un communiqué à tous les grands médias américains: CNN, Fox, CBS, ABC, New York Times, Chicago Tribune, etc., ainsi qu'à des groupes de blogueurs influents américains. Nous y mettions le lien vers notre site, Justiciers.tv, sur lequel était déposé l'entretien téléphonique en question. Nous avons ensuite envoyé un communiqué en français à la Presse canadienne."

Aux dires de Mike Belleau, une fois qu'ils ont compris qu'ils s'étaient fait avoir, les gens du clan Palin ont téléphoné au gouvernement de Nicolas Sarkozy afin de vérifier l'affaire. "Une demi-heure plus tard, un premier média français nous contactait", dit-il.

La nouvelle a ensuite eu l'effet d'une traînée de poudre. En 24 heures, le site des Justiciers avait reçu la visite de près d'un million d'internautes. Tant et si bien que l'équipe a dû placer le clip sur YouTube. "C'est à ce moment que nous avons découvert qu'il y avait déjà huit reprises de notre coup de téléphone."

Depuis, les Justiciers ont donné des entrevues un peu partout au Canada, aux États-Unis et en France, mais également en Australie, en Nouvelle-Zélande, en Israël et en Angleterre. Selon Mike Belleau, le clip audio a été entendu de trois à cinq millions de fois.

"Par contre, si c'était à refaire, nous engagerions une agence médias solide à l'international", affirme Mike Belleau, qui a dû gérer au-delà de 500 appels durant les trois derniers jours. Toutefois, face à un tel engouement, CKOI a repris une partie de la gestion des communications.

comments powered by Disqus