La référence des professionnels
des communications et du design

Wal-Mart veut "responsabiliser" ses approvisionnements

Wal-Mart a annoncé un vaste programme d'approvisionnement responsable destiné à tous ses fournisseurs, particulièrement ceux de Chine. C'est à l'occasion d'un événement auquel participaient, la semaine dernière à Beijing, plus de 1000 fournisseurs, représentants des autorités chinoises et ONG, que l'entreprise a dévoilé sa démarche en vue d'instaurer une chaîne d'approvisionnement mondiale plus responsable.

Ainsi, l'entreprise prévoit notamment ces initiatives :

  • Afin de s'assurer que ses fournisseurs respectent les lois et normes sociales et environnementales, Wal-Mart leur fera signer une nouvelle entente par laquelle les usines devront attester leur conformité. Cette entente sera soumise aux fournisseurs de Chine à compter de janvier prochain, puis élargie à tous les fournisseurs de Wal-Mart d'ici à 2011.
  • Wal-Mart collaborera avec ses 200 meilleurs fournisseurs en Chine pour les aider à améliorer leur efficacité énergétique. Objectif : leur permettre d'améliorer leur performance de 20%, d'ici à 2012. L'entreprise partagera l'information issue de ces nouvelles pratiques avec l'ensemble de ses fournisseurs, ainsi qu'avec ses concurrents.
  • D'ici à l'an prochain, l'entreprise souhaite que ses fournisseurs lui indiquent le nom et l'emplacement de chaque usine qu'ils utilisent pour fabriquer leurs produits. Puis, d'ici à 2012, elle exigera qu'ils s'approvisionnent à 95% auprès d'usines ayant démontré des pratiques environnementales et sociales exemplaires.

"Une compagnie qui ne respecte pas les règlements concernant les heures supplémentaires, qui cache l'âge véritable de sa main d'oeuvre, qui jette ses déchets et produits chimiques dans nos rivières, [...] finira par faire preuve de négligence envers la qualité de ses produits. [...] Wal-Mart ne tolérera pas ce type de comportement", dit Lee Scott, président de Wal-Mart.

Pour visualiser les vidéos et compte-rendus du Sommet tenu à Beijing, cliquer ici (en anglais).

comments powered by Disqus