La référence des professionnels
des communications et du design

L'agence stratégique derrière le clip viral "Culture en péril" dévoilée

Influencée par la récente confession de François Avard, affirmant qu'il était le scénariste du clip viral de trois minutes dénonçant les compressions en culture du gouvernement fédéral, l'agence ayant élaboré la stratégie web lève aussi le voile.

Cri agence a conçu et exécuté l'offensive de diffusion virale du court-métrage, tout d'abord de façon anonyme et bénévole, à l'image des autres personnes engagées dans la démarche.

"L'annonceur, que je ne nommerai pas, nous a demandé d'élaborer notre stratégie en 48 heures. Étant donné la grande qualité de la production, nous avons accepté", explique Julien Brunet, associé et directeur du service-conseil.

Cri a posté la vidéo sur les grands médias sociaux, comme YouTube et Facebook, en favorisant les profils d'animateurs, journalistes et blogueurs, ainsi que les groupes "anti-Harper" de même que sur les sites d'associations étudiantes et de partis politiques.

"Le soir du lancement, le Téléjournal de Radio-Canada relatait la nouvelle, et le lendemain, elle faisait la une des journaux, dit Julien Brunet. Trois jours plus tard, le clip avait été vu plus de 250 000 fois."

L'associé ajoute cependant que la qualité du court-métrage, la diffusion durant la période électorale ainsi que la collaboration de nombreux partenaires anonymes ont permis un tel succès.

Cri était également derrière l'opération à succès Aux arbres citoyens, avec la diffusion du clip viral "On dort comme une bûche" en février 2006 (plus d'info ici).

comments powered by Disqus