La référence des professionnels
des communications et du design

Malcom Gladwell: comment on fabrique des prodiges

Après avoir décortiqué les mécanismes derrière le point de bascule ("The Tipping Point") et l'intuition ("Blink"), l'auteur à succès Malcom Gladwell, bientôt à Montréal, publie ces jours-ci "Outliers", où il se pose la question: "Qu'est-ce qui, au juste, favorise l'émergence de sujets exceptionnellement doués?".

Gladwell, qui s'oriente comme d'habitude sur une pléthore d'études, de cas et d'histoires empruntées à toutes les disciplines, arrive à une conclusion iconoclaste: le talent "naturel" n'existe pas. L'auteur, qui cite à l'appui les cas de musiciens exceptionnels, comme les violonistes classiques ou les musiciens qui ont fait l'histoire populaire tels les Beatles, fait ressortir toute l'importance de l'environnement (famille, culture, influences...) et, surtout, celle du travail acharné, continu et constant. 

Les Beatles, dit-il, n'auraient jamais connu leur succès "instantané" de 1964 sans, auparavant, avoir pu se produire en public à quelque 1200 reprises, même si ce n'était pas dans les endroits les plus glamour... Les domaines où Gladwell puise pour étayer son propos comprennent aussi les joueurs de hockey canadiens et les prodiges de l'informatique.

"Outliers" sera lancé le 18 novembre prochain. Malcom Gladwell sera à Montréal le 3 décembre prochain, dans le cadre de la Journée Infopresse 360 "Réinventer l'innovation". Pour plus d'information, cliquez ici.

comments powered by Disqus