La référence des professionnels
des communications et du design

Quebecor Media: un nouveau modèle d'affaires autour du téléphone sans fil

En annonçant hier un investissement de 800 millions$ pour créer un réseau de téléphonie sans fil de troisième génération propre à Vidéotron, Quebecor Média a affirmé que la téléphonie mobile jouera désormais un rôle central dans la diffusion de son contenu.

Le réseau axé sur la technologie HSPA (High Speed Packet Access) annoncé hier sera mis en service d'ici de 12 à 18 mois et il devrait créer 1000 emplois permanents en deux ans, selon Vidéotron. L'entreprise fonctionne pour le moment sous licence du réseau Rogers, qui utilise également la technologie HSPA. D'ailleurs, Telus et Bell ont également annoncé au début du mois qu'ils créeraient conjointement un réseau HSPA, qui permet un plus grand transfert de données que le système EVDO actuellement employé par les deux organisations.

"Ce n'est [...] pas simplement la construction d'un réseau de télécommunications que nous annonçons, mais plutôt, grâce à ce réseau, la construction des fondations du nouveau modèle d'affaires de Quebecor Média et de toutes ses filiales", a déclaré dans un communiqué Pierre Karl Péladeau, président et chef de la direction de Quebecor.

Pour l'entreprise, cette offre permettra une plus grande diffusion de contenu, que celui-ci proviennent des autres filiales du groupe (TVA, LCN, Canoë, etc.) ou de diffuseurs externes, dont les distributeurs québécois de films et de jeux vidéo. "Nous croyons que cette stratégie de diffusion de contenu nous aidera à percer le marché", dit Isabelle Dessureault, vice-présidente, affaires corporatives, de Vidéotron.    

Vidéotron prévoit d'ailleurs passer rapidement à la technologie dite de quatrième génération (appelée Long Term Evolution), dès que celle-ci sera disponible au Québec, ce qui pourrait prendre de deux à quatre ans.

Selon Isabelle Dessureault, posséder son propre réseau permettra à Vidéotron de poursuivre son offre intégrée de produits, ainsi que la convergence dans la diffusion de contenu. L'entreprise souhaite offrir une gamme de prix "agressive", notamment aux propriétaires de PME, afin de gagner des parts de marché.

La diffusion de contenu sur les appareils sans fil permettra également à Quebecor de faire face à la fragmentation des auditoires. "Le monde des médias traditionnels est en mutation, et nous devons trouver de nouvelles plateformes de diffusion", souligne Isabelle Dessureault.

Les divers produits de Quebecor pourraient aussi, éventuellement, interagir. "Par exemple, on pourrait offrir aux abonnés de gérer à distance leur programmeur numérique pour la télé."

Bien que le taux de pénétration des téléphones intelligents ainsi que d'utilisation des contenus mobiles demeurent relativement faible, Vidéotron croit pouvoir convaincre une partie de la population d'adopter ces nouveaux médias. "Un frein important pour le moment est le prix de ces téléphones et du téléchargement de ces contenus. Si nous avons une offre de prix concurrentielle, les consommateurs seront tentés de l'adopter. Nous l'avons déjà démontré avec la téléphonie IP et la vidéo sur demande."  

comments powered by Disqus